Fête de quartier à La Havane 
Une vidéo de Yanara Guayasamín, un extrait du film
CUBA el valor de una Utopia


A Cuba, la culture révolutionnaire fait partie des racines populaires et les chants patriotiques sont naturellement connus de tous les Cubains en âge de chanter. D'une certaine manière, vu le poids ce l'histoire à Cuba, ces chants font partie du patrimoine culturel de l'île et tout particulièrement l'hymne du 26 juillet (voir ci-contre) 1.
Le document que nous vous présentons, extrait d'un long métrage intitulé Cuba el valor de una Utopia, réalisé en 2006 par la cinéaste équatorienne Yanara Guayasamín, est un instantané d'une scène de vie dans un barrio de La Havane, le jour de la fête nationale, le 26 juillet.

 

La réalisatrice, Yanara Guayasamin, juxtapose dans ce documentaire en voix off les récits de témoins et d'acteurs de la révolution cubaine aux images de Cuba aujourd'hui et de son quotidien difficile. Des histoires qui évoquent l'engagement révolutionnaire d'une génération, sa résistance à la terreur de Batista, son éveil à la justice sociale. Autant de poignants portraits, de simples citoyens au « Comandante » en personne. Un poète, une cantatrice, un ancien ministre, une journaliste, Fidel... Ils ont changé un pays et marqué à jamais son histoire. Mais la question est posée : quel est le prix de vivre une vie définie par un idéal ? Ce documentaire est le "testament d'une génération" 2.

En tandem avec son complice et mari à la caméra, Olivier Auverlau, le couple a fait du film documentaire leur laboratoire de recherches sur la condition humaine. Pour appuyer les images de leurs réalisations ils recourent fréquemment à la musique des populations qu'ils filment. Dans cet extrait, la transition musicale est assez surprenante, à l'image de ce pays et de ses mutations. On passe effectivement du chant patriotique à un reggaeton endiablé... qui n'a rien de cubain puisqu'il s'agit d'un morceau intitulé "Machete" du bien nommé et célèbre chanteur portoricain Daddy Yankee 3.


 


1. L'hymne du 26 juillet n'est pas l'hymne national cubain, bien que la fête nationale soit célébrée à cette date emblématique.    
2. Cuba el valor de una Utopia a été distingué par de prestigieux festivals de films documentaires : IDFA Amsterdam 2006, Seoul Korea 2007, OXDOX London 2007, Rex-Zone Serbia 2007, Globians Berlin 2007, Vancouver Canada 2008, Int. Latino film festival USA 2008... La version intégrale du film, en espagnol non sous-titrée, est accessible à la demande sur le site :  
https://vimeo.com/ondemand/cubautopia
3. Daddy Yankee : de son vrai nom Ramón Luis Ayala Rodriguez. Le reggaeton est un genre musical apparu dans les années 2000 et tirant ses origines de la musique caribéenne. À Porto Rico, ce reggae en espagnol se caractérise par ses paroles et divers instruments et se popularise sous le nom de reggaeton. Le genre devient un succès commercial à partir de 2004 et se répand vite bien au-delà des Caraïbes. Mais, dans ce sanctuaire de la salsa et du mambo qu'est Cuba, le reggaeton latino a rapidement muté en un genre hybride, le « cubaton ». Ici, pas d'apologie de la violence, que des histoires de la vie quotidienne... mais une rythmique qui enflamme toujours Cuba ainsi que toute l'Amérique latine, depuis vingt ans !  Le groupe Gente de Zona est probablement le plus représentatif du reggaeton cubain (à découvrir sur You Tube).


Toujours de la musique cubaine, mais cette fois-ci 100% traditionnelle. A découvrir sur ce site, dans la série "Racines de la musique cubaine", les quatre CD réalisés par Colophon Records en étroite collaboration avec les Productions Colibri (La Havane) et les musicologues des différentes Casas de la Musica
Bonnes découvertes.


        
 

Logo Luciernaga Films 1
Tous droits réservés © Colophon & Luciérnaga Films 2018.

Bannière utilisée pour cette page: panneau d'affichage en bord de route dans la banlieue de La Havane - 2007 

  ►  Image non recadrée 

   " Nous sommes aujourd'hui une force colossale
  
et nous pouvons continuer à l'être "   Fidel